Durée : 10h

Type de public : Chanteurs et choristes amateurs ou professionnels ; chefs de chœur et enseignants à la recherche de répertoire, d’outils de technique vocale et de direction adaptés au style.

Conditions d'admission :

Ouvert à un public non-lecteur, mais habitué de l’apprentissage oral

Intervenants :

Antoine Guerber, chanteur et instrumentiste, il dirige l’ensemble Diabolus in Musica (Tours) qui redonne vie aux répertoires du Moyen Âge. Il transmet régulièrement sa passion pour l’histoire de
ces musiques et leurs interprétations.

Raphaël Boulay, chanteur (ténor) explore des répertoires allant
de la période baroque à la période contemporaine. Il participe
régulièrement aux productions des ensembles, Alla Francesca,
Diabolus in Musica et Lucidarium

Programme :

Le premier répertoire connu de notre histoire de la musique est le plain-chant, dont les premières notations se trouvent dans des manuscrits dès le début du IXe siècle. Le chant dit «grégorien» est pratiqué dans toute la Chrétienté et deviendra la base de toutes les évolutions ultérieures : apparition de la polyphonie par l’ajout d’une 2e, d’une 3e puis d’une 4e voix à la fin du XIIe siècle, organisation rythmique de ces polyphonies, etc… En
musique profane, les premières chansons des troubadours et des trouvères deviendront également polyphoniques au XIIIe siècle. Le stage mettra en contact les choristes avec ces deux répertoires principaux du Moyen Âge : le chant grégorien et les premières polyphonies, dans les sphères profane et sacrée. Éclairages historiques et artistiques ponctueront le travail sur l’écoute, l’intonation, la conduite des voix (soliste ou à plusieurs), les styles particuliers que requièrent ces magnifiques répertoires.