Directeur / directrice technique

Le.a directeur.rice technique prépare, organise, coordonne et contrôle l’ensemble des moyens humains et matériels nécessaires à l’usage, à la réalisation et à l’exploitation technique des lieux, des spectacles, événements et manifestations de la structure de droit privé ou public.

 

Source

Consulter le référentiel métier

Sous l’autorité hiérarchique du directeur ou du créateur, le directeur technique prépare, organise, coordonne et contrôle l’ensemble des moyens humains et matériels nécessaires à l’usage, à la réalisation et à l’exploitation technique des lieux, des spectacles, événements et manifestations de la structure de droit privé ou public

Il pilote des fonctions d’étude, de planification, d’encadrement et de gestion des compétences de différents corps de métier au sein de l’équipe technique. Il est amené à concevoir et diriger un projet technique au service du projet artistique. Il participe avec le directeur et l’administrateur, à la définition de la politique de production et d’exploitation de l’entreprise, à sa traduction en moyens techniques et humains, à la direction des différents services techniques nécessaires au montage et à l’exploitation d’un spectacle, à l’évolution, la rénovation, la construction et la maintenance des lieux et de ses équipements.

Responsabilités

Il est garant :

  • du bon déroulement technique des spectacles, événements et manifestations,
  • du bon fonctionnement des équipes techniques,
  • de l’exécution des budgets techniques,
  • du bon fonctionnement et de l’évolution du bâtiment et des lieux de production/exploitation, ainsi que du matériel technique et des équipements scéniques,
  • du respect des règles d’hygiène, de sécurité, de sûreté et de prévention des risques s’appliquant aux professionnels et aux publics.

Compétences, missions et activités

Le métier de directeur technique nécessite de posséder des compétences spécifiques liées au spectacle vivant et à l’événementiel, mais aussi des compétences transversales, pour exercer ses missions et ses activités :

  •  Culturelles et artistiques : il doit être en capacité de traduire un projet artistique en y incluant toutes les contraintes techniques,
  • Techniques et d’ingénieries,
  •  Organisationnelles : établir et mettre en place un cadre et une organisation de travail,
  •  Méthodologiques : évaluer et anticiper des choix stratégiques,
  • Relationnelles et humaines : fédérer et impulser les équipes dans une dynamique constructive autour d’un même projet.
  • Administratives : validations, négociations, contractualisations, autorisations, établir des bases de données,
  • La conception des projets techniques et la contribution à la stratégie de développement du projet artistique
  • Le contrôle des meilleures conditions d’écoute et d’installation des publics pendant le spectacle,
  • La structuration et le pilotage des projets techniques,
  • La responsabilité des équipements et du bâtiment,
  • La gestion du budget technique,
  • La gestion des moyens techniques et des lieux de spectacle,
  • L’encadrement des équipes techniques placés sous sa responsabilité,
  • La mise en œuvre des règles d’hygiène, de sécurité, de sûreté et de prévention des risques s’appliquant aux personnels et aux publics.

Place dans l’organigramme de l’entreprise

Le directeur technique est un cadre de la filière technique, dont le positionnement catégoriel s’effectue selon les conventions collectives applicables à l’entreprise, et dans la fonction publique, il fait partie du cadre A (ingénieur)
L’emploi du directeur technique s’exerce dans des conditions professionnelles assez différentes selon le type et la taille de la structure, et les moyens humains et techniques mis en œuvre.

Parcours

Ce métier peut s’exercer à la suite d’une forte expérience professionnelle dans un autre métier du domaine technique du spectacle, confortés par des actions de formation continue et/ou après un parcours de formation professionnelle de niveau 1, associé à une expérience dans le secteur.